Photogénique ou pas

J’ai … une … sale … gueule

 

« Je ne suis pas photogénique ! » C’est LA phrase que j’entends le plus chez les personnes dont je réalise le portrait, et j’ai envie d’y répondre encore et encore : Tout le monde est photogénique, et si vous avez une sale gueule sur une photo c’est la faute de quelqu’un d’autre (j’y reviens en conclusion).

Il est vrai que nous ne répondons par tous aux canons de beauté dont les magazines (féminins comme masculins) essaient de nous bourrer le crâne. Je dirais même que rares sont celles et ceux parmi nous qui y répondent. Même les super modèles et autres super stars du showbiz (quel que soit leur genre) que nous voyons sur papier glacé sont retouchés, au point qu’on ne les reconnaîtrait pas en les croisant dans la rue.

Bref, aucun d’entre nous ne ressemble à un top-modèle … et c’est très bien comme çà.

Pour vous remonter le moral, si nécessaire, je vous recommande les articles un rien déjantés de Topito. C’est ici et c’est là, et c’est revigorant.

Regardez deux minutes autour de vous : votre patron, vos collègues sont-ils beaux comme des vedettes de cinéma ? Non, simplement et directement non. Il y en a même un bon nombre, et parmi ceux que vous appréciez le plus, qui sont franchement moches. En tout cas, dans mon entourage, oui (*).

Dans la vie professionnelle de tous les jours, nous voulons interagir avec des personnes compétentes, aimables, énergétiques, et autres qualités nécessaires au bon déroulement de notre journée de travail, la beauté ‘canonique’ est essentiellement absente de nos critères d’appréciation.

Lorsque vous faites réaliser votre portrait pour utilisation dans le cadre professionnel (CV, réseau social, outils de communication …), le message important est que vous êtes ‘professionnel’, compétent, aimable, énergétique. Belle ou beau ? A de rares exceptions près, c’est totalement hors sujet.

En conclusion, lorsque vous venez vous faire tirer le portrait, « venez comme vous êtes », parce que vous êtes très bien. Le seul qui porte l’entière responsabilité de votre photogénie (ou pas), c’est le photographe qui saura – ou pas – vous mettre en valeur.

 

 

(*) Il y a quelques années, j’ai réalisé le portrait d’un CEO d’une grande multinationale. Et il avait une gueule cassée. Pas une sale gueule, mais une vraie gueule cassée. Son service de communication m’avait donné mille recommandations sur ce qu’il fallait faire ou pas, les angles de vue … A son arrivée, je l’ai respecté comme individu, nous avons discuté et passé du bon temps pendant la séance, nous n’avons respecté aucune de ces recommandations arbitraires. Au final, il était heureux de voir des portraits qui mettaient en valeur sa personnalité, passaient outre son problème facial, et se distinguaient des versions ultra policées qui avaient été réalisées jusque-là. Je ne publierai pas ses photos, mais dans le même esprit, je vous recommande les portraits magnifiques de Lee Jeffries. Sales gueules ou photogéniques ? Je vous laisse juge.

Bernard Menettrier de Jollin
+41 78 223 41 23

14 + 13 =

error: Cette photo est protégée par les lois du copyright